Retour sur la page d'accueil

PLAIE OUVERTE

LETTRES OUVERTES


MAI 2008

NOTRE MEMOIRE COMMUNE

10 MAI
date commémorative de la traite négrière, de l'esclavage et de leur abolition

********************************************
Revue de Presse

Sète.fr mai 2008
Gazette de Sète
8 au 14 mai 2008
Midi Libre 21 janvier, 10 mai, 11 mai, 30 mai, 6 juin, 15 juin,
Hérault du Jour 11 mai, 8 juillet

******************************************************
EXTRAIT DU SITE OFFICIEL DE LA CAMPAGNE ELECORALE DE M. F. COMMEINHES
Avec les acteurs culturels

Dans le cadre des réunions de campagne, François Commeinhes, a invité les acteurs culturels de la ville à se réunir à la salle Tarbouriech le mardi 19 février 2008 à 18h, afin de débattre des orientations actuelles et à venir.
Un grand nombre d'artistes, d'associations et de professionnels de la culture ont répondu à l'invitation et se sont abondamment exprimés sur les sujets qui les préoccupaient.
François Commeinhes, entouré de ses colistiers Jean-Marie Taillade, largement impliqué dans la vie associative sétoise, et de Catherine Maraval tous deux récemment venus rejoindre le maire sortant sur sa liste, a ouvert le débat en réaffirmant la forte vocation culturelle de la ville de Sète.
Il a évoqué les différents chantiers en projet....Autre impératif pour François Commeinhes : renforcer la coopération entre artistes et structures culturelles sétoises afin de s'enrichir mutuellement et renforcer la dynamique des différents événements....
Puis il a cédé la parole aux plus de 150 personnes présentes.


"Etes-vous prêt à soutenir le projet de commémoration de l'esclavage conduit par Vent d'Afrique, si vous êtes réélu" M TRAORE, Président de Vent d'Afrique
"Inch Allah, si je suis réélu, j'abriterai pleinement cette date de commémoration pendant toute ma mandature"M COMMEINHES, Candidat aux élections municipales en 2008

***********************
INFO Mai 2011 : Vent d'Afrique, n'a toujours pas reçu un centime d'aide pour financer cette action. Les prestataires qui ont participé à la réussite de cette journée n'ont pas encore été payé
(lire les lettres ouvertes)

SÈTE le 10 mai 2008
"Que s'est-il passé?"

de 10h à 22h
STANDS - MARCHE EXOTIQUE
Place Aristide Briand


associations culturelles et humanitaires
objets d'arts et d'artisanats
littérature africaine
stands de restaurations et buvettes exotiques

de 10h à 22h
ANIMATIONS
Place Aristide Briand

animations musicales "Dj Ali" Afrique - Antilles

de 14h à 16h30
DÉAMBULATIONS DANS LES RUES

GOSPEL "Kumbaya"
Théâtre de la mer- Promenade du Mal Leclerc - Promenade JB Marty- Grd rue Mario Roustan - quai du Gal Durand - Mairie - rue Gambetta - place Aristide Briand

CARNAVAL "Karakwela"

Rond Point des moulins - Quai d'Orient - Pont de la Victoire - Rue Honoré Euzet - Quai Léopold Suquet - Pont de la Savonnerie - Quai de la résistance - Rue Charles de Gaulle -place Aristide Briand


PERCUSSIONS AFRICAINES "Koléma"

Place du marché Ile de Thau - Bd Chevalier de Clerville - rue de la Caraussane - Parc du Château d'eau - avenue Marx Dormoy - place Aristide Briand

CAPOEIRA "Senzala"


Gare Sncf - Bd Victor Hugo - Quai Adolphe Merle - Quai du Dc Sheidt - Quai de Bosc - Rue de la Douane - Bd Danielle Casanova - place Aristide Briand

de 14h à 16h30
SPECTACLES
Place Aristide Briand SETE (gratuits)

 



Spectacle de danses orientales "Cnie des 5 sens"

Capoeira "Senzala"
Carnaval "Karakwela"
Danses et percussions africaines "Kolema"
Gospel "Kumbaya"

Textes d'Aimé Césaire / Montesquieu... lus par des enfants

de 16h30 à 20h
CONFERENCE
Cinéma Comoedia SÈTE (entrée libre)


CONFERENCE-DEBAT


par J.P OMOTUNDE (grand public)
Thème :
"Razzias négrières et esclavage"
critique du discours euro centriste

SOIREE de 20h à 2h
Place Aristide Briand SETE (gratuits)

DANSES, THEATRE, CHANTS, CONCERTS

Concert Gospel "Kumbaya"

Scène de théâtre "Ah Bon"

Chants Jazz-Soul "Elisabeth"

 

Maloya "Leila Negrau"

Conteur "Iréné Domboué"

Minuit : TIRAGE DE LA TOMBOLA


Voyage pour 2 personnes d'une semaine au Sénégal, avec, entre autre la visite de l'Ile de Gorée.
Le tirage a eu lieu le samedi 10 mai à 23h59
l'heureux gagnant est M. PROUST Emile n° 2952

http://www.soleildailleurs.com / http://www.soleildafrique.com


Concert musiques-danses africaines "Siyo"

"Le petit homme vert"

Extrait de son album "Un cheval dans les nuages"

Concert "Maïk Darah"

Siège social de VENT D'AFRIQUE
Repas , moments partagés avec

le Grand Maître SI

Le Professeur J.P. OMOTUNDE

EXTRAITS - RECUEIL LIVRE d'OR : ICI
en .pdf
Oeuvre de B Brahim ou en .docNOTRE MEMOIRE COMMUNE


FEVRIER 2008

EXPOSITION
du 8 au 15 FEVRIER
regard sur l'Afrique de Mme Isabelle GORNES

"Sources d'Afrique"

VERNISSAGE

VENDREDI 8 FEVRIER de17h30 à 19h Entrée libre


DECEMBRE 2008

SAMEDI 13 DECEMBRE à 20H30
Centre Culturel F. Villon / Frontignan

SOUS L'ARBRE A PALABRES

CAFE LITTERAIRE
d'après l'œuvre de Mr Eric Joël Békalé
"LE VOLEUR DE REVES ET AUTRES CONTES DU GABON"

avec
l'auteur du livre Mr Eric Joël Békalé,
Mr Michel Cadence, écrivain, éditeur

.

Entrée libre / Dédicaces
Buffet et boissons exotiques en vente sur place


L'auteur

ERIC JOËL BEKALE
diplomate et écrivain gabonais, né en 1968 a Libreville. Diplômé de Formation Supérieure en Science Politique - DEA en Anthropologie et Sociologie du Politique. Diplômé de l'ENA, Diplômé spécialisé en Diplomatie Multilatérale...

L'Oeuvre

LE VOLEUR DE REVES ET AUTRES CONTES DU GABON
Ces contes nous ramènent à nos origines, à l'époque où les hommes, les animaux, les arbres et les dieux vivaient ensemble. Pour tirer son épingle du jeu, il fallait être très rusé


MERCREDI 10 DECEMBRE 2008
à 20h au Cinéma Comoedia de Sète

La Ligue des Droits de l'Homme, l'Accueil Migrants-Sète, Amnesty International, Salsa, Vent d'Afrique, Concerthau, Femmes en Languedoc-Roussillon, l'Association d'Entraide Familiale Protestante, Les Amis des Marins Seamen's Club, Le Cercle Occitan Sétori,

invitaient à commémorer le

Soixantième anniversaire
de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme
cette soirée a réuni près de 200 personnes

Projection du FILM

"Le plafond de verre" de Yamina Benguigui*

Suivie d'un DEBAT sur le thème

L'immigration, une chance pour la France

avec Emmanuel Terray
Anthropologue

(Ligue des Droits de l'Homme)

et

Nicolas Ferran
Spécialiste du Droit des Etrangers
(Cimade)

*L'HISTOIRE

Plafond de verre : Expression de la sociologie américaine des années 70 qui désigne une frontière invisible en ce qui concerne les emplois et les fonctions, une ségrégation verticale dans le déroulement des carrières des femmes, et qui fait qu' à diplôme et compétence égale, on n'accède pas aux positions les plus élevées dans la hiérarchie... Les immigrés, arrivés en France dans les années 50, ont, pour la majorité d'entre eux, passé leur vie professionnelle dans le secteur industriel, minier ou des BTP à des postes d'OS1 (ouvriers spécialisés dans l'exécution d'une seule tâche), avec une promotion en OS2, après quinze ou vingt ans, qui constituait le plafond de leur ascension sociale.

Leurs enfants et leurs petits-enfants ont pu, grâce à l'école publique, accéder au savoir, acquérir des diplômes et envisager une véritable carrière professionnelle. La réussite scolaire et universitaire des jeunes Français issus de l'immigration a d'ailleurs été croissante depuis les années 70. La France s'est en partie construite grâce à l'immigration depuis deux siècles, mais elle ne se reconnaît pas dans une société pluriethnique. Le taux de chômage des jeunes diplômés issus de l'immigration est trois fois plus élevé que celui de la moyenne nationale.

Ce "plafond de verre" pèse lourd sur la tête des enfants d'immigrés. Il est d'autant plus puissamment ancré dans les pratiques professionnelles qu'il est impalpable, invisible, insidieux… Il ne peut être assimilé à un racisme affiché, mais à une discrimination rampante qui s'appuie sur un faisceau informel d'apriorismes... Victime de cette discrimination invisible, liée aux préjugés raciaux hérités du colonialisme, ils ne peuvent, à diplôme égal, accéder au système méritocratique, pilier de notre république. D'autres pays tels, que le Canada, les Etats unis, la Grande-Bretagne ont su se doter d'outils juridiques garantissant l'égalité des chances.

Comme disait A.Einstein : "Il est plus facile de désagréger un atome, qu'un préjugé."

… Les défricheurs... Et pourtant, tout comme l'école et l'armée, l'entreprise est ce creuset symbolique qui parvient, grâce au travail, à rassembler toutes les composantes de la société et à donner le sentiment d'appartenir à une nation. Lorsqu'une entreprise donne une chance d'entrer dans le monde du travail à ses hommes et femmes, parfois même par la plus petite porte, leur parcours peut les amener aux plus haut niveau.

retour en haut de page
Retour sur la page d'accueil